La carrière

bloc_de_pierre_de_caen_demi_fermeHaveuse_pour_extraction_de_pierres_de_caen

La carrière de Caen

Pour les géologues, le terme «Pierre de Caen» ne s’applique qu’aux 6 à 8 mètres de calcaire blanchâtre à grain fin, situés à la partie supérieure de la formation appelée calcaire de Caen (bathonien moyen), et qui furent exploités comme pierre de taille, de sculpture dans la ville de Caen et dans la campagne de Caen.
Le calcaire de Caen correspond à des roches calcaires d’origine marine qui se sont déposées au jurassique il y a environ 165 millions d’années au début du bathonien moyen.

L’utilisation de la «Pierre de Caen» remonte à l’époque gallo-romaine. Une de ses premières utilisations importantes fut au haut Moyen-Age, la fabrication de sarcophages.

À partir de l’époque de Guillaume le Conquérant (11ème siècle) et jusqu’à aujourd’hui, la Pierre de Caen est intimement liée à l’évolution historique, culturelle et architecturale de la ville de Caen et de l’Angleterre.

La Carrière de la Plaine de Caen a très récemment été ouverte pour faire face aux demandes de restauration de monuments historiques régionaux.
Située sur le site d’une ancienne Carrière à Cintheaux, l’exploitation de la Carrière de la Plaine de Caen se fait en souterrain pour extraire des blocs à destination des Sociétés de restauration de Monuments Historiques et des Artisans transformateurs et bâtisseurs qui façonnent et débitent la pierre dans leurs propres ateliers ou chez des façonniers.